Des officiers français auprès de la résistance libyenne

le
0
EN DIRECT - Alors que Paris promet d'intensifier ses frappes aériennes, le vice-président américain affirme que l'Alliance est à même d'assurer les opérations sans l'aide des États-Unis. Le conflit a déjà fait 10.000 morts, selon le chef du Conseil national de transition (CNT).
o Des officiers français en mission auprès du CNT

Alors que les rebelles libyens réclament une intervention au sol des Occidentaux, la France a annoncé qu'un petit nombre de ses officiers effectuerait une mission auprès du Conseil national de transition (CNT). Une décision prise également mercredi par l'Italie : Rome a décidé - comme la Grande-Bretagne la veille - de mettre des instructeurs militaires à disposition de la résistance libyenne.

«Il y aura un petit nombre d'officiers de liaison, quelques unités, aux côtés du Conseil national de transition (CNT) pour effectuer une mission de liaison afin d'organiser la protection des populations civiles», a affirmé le porte-parole du gouvernement français, François Baroin, à la sortie du conseil des ministres. Selon lui, leur nombre sera inférieur à dix.

De leur côté, les rebelles basés à Misrata ont réclamé l'envoi de soldats français et britanniques au sol afin d'assurer leur protection. «Nous n'avons ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant