Des officiers de l'armée refusent une ingérence étrangère au Yémen

le
0

DUBAI, 25 mars (Reuters) - Des officiers de l'armée demeurés fidèles à l'ancien président Ali Abdallah Saleh ont fait part mercredi de leur "refus total" d'une intervention étrangère pour mettre fin au conflit qui se déroule au Yémen. "Nous exprimons notre refus total et complet d'une ingérence extérieure dans les affaires yéménites sous quelque prétexte et sous quelque forme que ce soit", affirme un communiqué du Haut conseil pour la préservation des forces armées et de la sécurité. "Tous les membres des forces armées et de sécurité et tous les fils du fier peuple du Yémen feront face avec toute leur force et tout leur héroïsme à toute tentative de souiller le sol pur de notre patrie, son indépendance et sa souveraineté et à toute menace contre son unité et son intégrité territoriale", ajoute le texte. L'Arabie saoudite qui compte 1.800 km de frontière avec le Yémen a commencé à regrouper du matériel militaire lourd, notamment de l'artillerie, dans les zones frontalières. ID:nL6N0WR03K Le royaume saoudien redoute que le conflit qui oppose les milices chiites houthies soutenues par l'Iran et les forces du président Abd Rabbou Mansour Hadi, réfugié à Aden, la grande ville du Sud, déborde sur son territoire. (Noah Browning; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant