Des notes secrètes du pape Jean-Paul II vont être publiées

le
0
Des notes secrètes du pape Jean-Paul II vont être publiées
Des notes secrètes du pape Jean-Paul II vont être publiées

Promis à la canonisation le 27 avril prochain, Jean-Paul II pourrait bien remporter un nouveau succès : celui des ventes en librairie. Un livre contenant des notes personnelles du pape défunt sera publié en Pologne le 5 février. Ces écrits, qui n'ont pas été brûlés après sa mort par son ancien secrétaire, révèlent «un fragment de son âme», a annoncé mercredi la maison d'édition Znak.

Dans son testament, le pape polonais a demandé de brûler ses notes personnelles, alors que Stanislaw Dziwisz, son ancien secrétaire, aujourd'hui cardinal de Cracovie, a décidé de préserver certaines d'entre elles. «Les notes et la correspondance qui devaient être brûlées ont été détruites», a indiqué le cardinal lors de la présentation du livre à Cracovie dans le sud de la Pologne et cité par l'agence PAP.

Les réflexions du pape publiées dans le livre intitulé «Je suis dans les mains de Dieu. Notes personnelles 1962-2003», sont des notes de souvenirs, a-t-il précisé. «Le pape a révélé ici un fragment de son âme, de sa rencontre avec Dieu, la contemplation, la dévotion, et c'est là que réside la plus grande valeur de cette publication», a encore déclaré l'ancien secrétaire. «Je n'avais aucun doute. Ce sont des choses tellement importantes, parlant de la spiritualité, de l'homme, d'un grand pape, que ce serait un crime de détruire cela», a-t-il souligné.

Une canonisation attendue par les catholiques

Jean Paul II, premier pape polonais de l'Histoire, conservateur et immensément populaire dans les plus de cent pays où il avait porté la parole de l'Eglise, sera canonisé en un temps record : neuf ans seulement après sa mort. Le 27 avril est une date particulière pour le Vatican : c'est ce même jour que le pape italien Jean XXIII, qui a dirigé l'Eglise entre 1958 et 1963, a été lui aussi canonisé.

Le successeur de Jean-Paul II, le pape Benoît XVI, avait choisi de ne pas tenir compte du délai obligatoire de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant