Des néonazis allemands au côté de «Septembre noir»

le
0
Selon Der Spiegel, ces extrémistes auraient prêté main-forte au commando palestinien auteur de l'attentat anti-israélien des JO de Munich en 1972.

De notre correspondant à Berlin

La nouvelle a provoqué une onde de choc outre-Rhin: des néonazis allemands auraient prêté main-forte aux terroristes palestiniens pour leur attentat contre les Jeux olympiques d'été à Munich, en 1972.

Selon un rapport de 2000 pages des services de renseignements intérieurs allemands, cité par l'hebdomadaire Der Spiegel, deux militants d'extrême droite auraient aidé le groupuscule palestinien Septembre noir dans les préparatifs du massacre le plus retentissant de l'après-guerre sur le sol allemand.

Des documents rendus publics à la demande du magazine indiquent qu'en juillet 1972, les services des renseignements intérieurs allemands avaient été destinataires d'un courrier de la police criminelle de Dortmund faisant état d'une rencontre entre un homme d'«apparence arabe», «Saad Walli», un pseudonyme pour Abou Daoud, le chef du commando, et Willi Pohl, un néonazi allemand. Pohl aurait mis Abou Daoud en contact avec un autre militant

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant