Des nazis dans la police

le
1
Un insigne nazi sur le casque de protection d'un CRS : une provocation qui continue de pourrir la vie d'une section (photo d'illustration).
Un insigne nazi sur le casque de protection d'un CRS : une provocation qui continue de pourrir la vie d'une section (photo d'illustration).

"Vive le IIIe Reich" ; "Heil Hitler hihi". Un jeune policier, choqué de lire ces inscriptions en page d'accueil de l'ordinateur du service ou encore sur la façade de l'iPhone du délégué syndical Unité-SGP-FO (majoritaire, classé à gauche), a rédigé cet été, à la demande de son supérieur, un rapport au commissaire divisionnaire de son district francilien. Quatre mois plus tard, le représentant du personnel pris en flagrant délit d'apologie du nazisme est candidat sur les listes d'Unité aux élections professionnelles du 4 décembre. "La saisine interne ne fonctionne jamais. Au pire, le donneur d'alerte sera sanctionné administrativement. Au mieux, il sera isolé de son service", constate un officier.En 2010, un tract syndical d'Unité-SGP rédigé par la section CRS qui s'en prenait aux musulmans et évoquait l'époque des croisades avait déjà suscité la polémique. Cette prose avait été jugée simplement "indélicate" par la direction nationale du syndicat...Ce n'est pas la première fois que la présence d'adeptes du nazisme au sein de la police est révélée et résiste à toute éradication. Une affaire qui a débuté à l'époque où Manuel Valls était encore ministre de l'Intérieur, continue en effet de pourrir la vie d'une compagnie de CRS. Un écusson de la 12e Panzerdivision sur un casque de CRSUne gardienne de la paix très bien classée à la sortie de l'école de police avait choisi d'intégrer les compagnies républicaines de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • titresyl le mardi 2 déc 2014 à 15:04

    n'oubliez JAMAIS l'action de la police sous vi/. chy .... l'histoire est un éternel recommencement