Des musulmans d'Allemagne prieront vendredi contre l'EI

le
0

BERLIN, 16 septembre (Reuters) - Les représentants de plus de 2.000 mosquées d'Allemagne ont appelé la population du pays, toutes religions confondues, à se joindre vendredi prochain à leurs prières contre les "terroristes et les criminels" qui prétendent parler au nom de l'islam. Il s'agit aussi, ajoutent-ils, de dissuader des jeunes musulmans d'aller se battre en Syrie et en Irak dans les rangs de l'Etat islamique (EI). "Nous voulons dire clairement que les terroristes et les criminels ne parlent pas au nom de l'islam, qu'ils piétinent les commandements de notre religion, que les assassins et les criminels n'ont pas de place dans nos rangs, dans notre religion", a déclaré le dirigeant du Conseil central des musulmans d'Allemagne, Aiman Mazyek, lors d'une conférence de presse à Berlin. Les quatre principales organisations musulmanes d'Allemagne vont également organiser vendredi, dans tout le pays, des rassemblements pour la paix, en présence notamment du ministre de l'Intérieur Thomas de Maiziere et du maire de Berlin, Klaus Wowereit. Les autorités allemandes estiment à 400 le nombre de jeunes Allemands qui ont rejoint les combattants djihadistes en Irak et en Syrie. Une quarantaine ont été tués, certains en menant des attaques suicides, et une centaine sont revenus en Allemagne, a dit Thomas de Maiziere qui n'exclut pas qu'ils cherchent à commettre des attentats sur le sol allemand. Berlin a annoncé vendredi dernier un train de mesures contre l'EI pour notamment empêcher le recrutement de combattants djihahistes sur son territoire. ID:nL5N0RD2GD (Bethan John, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant