Des musulmans britanniques appellent l'EI à libérer un otage

le
0

LONDRES, 18 septembre (Reuters) - Des dignitaires musulmans britanniques ont appelé jeudi à la libération d'Alan Henning, retenu en otage en Syrie par l'Etat islamique, qui a menacé de l'exécuter dans la vidéo montrant la décapitation d'un autre Britannique, David Haines. Une centaine de responsables et d'organisations musulmanes, dont certaines sont très critiques envers la politique étrangère britannique, ont signé une lettre dans laquelle ils expriment "leur horreur et leur révulsion" devant le meurtre barbare de David Haines, probablement commis par un djihadiste britannique d'origine égyptienne. "Les fanatiques non-islamiques ne se comportent pas comme des musulmans mais, comme l'a dit le Premier ministre (David Cameron), ils agissent comme des monstres. Ils commettent les pires crimes contre l'humanité. Ce n'est pas le djihad (guerre sainte, ndlr). C'est une guerre contre l'humanité", lit-on dans la lettre envoyée au journal The Independent. Alan Henning, un chauffeur de taxi originaire du nord-ouest de l'Angleterre, a été capturé en décembre dernier alors qu'il accompagnait un convoi qui acheminait de l'aide médicale dans un hôpital du nord-ouest de la Syrie. L'Etat islamique a promis de l'exécuter si David Cameron ne se désolidarisait pas de la coalition que les Etats-Unis sont en train de constituer pour lutter contre les djihadistes. Le Premier ministre britannique s'est jusqu'à présent gardé d'annoncer toute participation de son pays aux frappes aériennes menées par l'armée américaine en Irak. (Michael Holden; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant