Des morts dans des fusillades à Paris et des explosions

le , mis à jour à 00:02
0

(Actualisé avec précisions, bilan) PARIS, 13 novembre (Reuters) - Plusieurs personnes ont été tuées dans le centre de Paris et près du Stade de France (Saint-Denis) dans des fusillades et une explosion, a-t-on appris de la préfecture de police. L'AFP, citée par BFM TV, parle d'au moins 30 morts. Plus tôt, BFM TV avait annoncé 15 morts à Paris et trois dans une explosion près du Stade de France où se déroulait un match entre l'équipe de France de football et l'équipe d'Allemagne. La préfecture de police de Paris n'a pas voulu confirmer le nombre de morts annoncé par ces médias, précisant que le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, tiendrait un point presse. L'une des ces fusillades a eu lieu dans la salle de spectacle du Bataclan, dans le onzième arrondissement de la capitale, et une autre dans un quartier du dixième arrondissement où se trouvent des restaurants, a-t-on précisé de source policière. Selon des médias, une prise d'otages aurait eu lieu ou était en cours au Bataclan. Au moins deux déflagrations ont également été entendues par un journaliste de Reuters aux abords du Stade de France. Les explosions ont eu lieu dans une brasserie et un fast-food, fait-on savoir de sources policières. Le match contre l'équipe d'Allemagne s'est poursuivi mais le stade a été bouclé dans un premier temps et un hélicoptère a survolé l'enceinte. Des centaines de supporteurs se sont retrouvés l'air hagard sur la pelouse après le match. François Hollande et Bernard Cazeneuve, qui assistaient à la rencontre, ont quitté le stade pour rejoindre le ministère de l'Intérieur où ils devaient faire le point de la situation, a fait savoir l'Elysée. (Nicolas Bertin, Morade Azzouz, Elizabeth Pineau, Simon Carraud, Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant