Des monnaies locales défient l'euro

le
0
De nombreuses villes et régions d'Europe battent leur propre monnaie pour revitaliser leur économie locale.

La mondialisation n'a pas bonne presse ces temps ci. Alors que la crise de la dette a pris le relais de la crise financière de 2008, de nombreuses villes et régions misent sur la relocalisation de l'économie. Elles ont , pour ce faire, décidé de se passer de l'euro en inventant leur propre monnaie. Dernière initiative en date, celle de Filettino, en Italie, qui bat depuis fin août le «Fiorito».

Cette petite commune de 598 habitants, située dans la province de Frosinone au centre du pays, a déclaré son indépendance afin de protester contre le plan d'austérité du gouvernement qui prévoit la mise en commun des budgets des petites villes de moins de 1000 habitants. La nouvelle «Principauté» a émis 20.000 billets à l'effigie de son maire et a déjà fixé un taux de change face à l'euro au cas où elle mettrait à exécution sa menace de sécession. Le «Fiorito» vaudrait alors 0,50 euro.

L'idée d'une monnaie alternative à l'euro ou au dollar n'est pas nouvelle. D

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux