Des "Molenbeek" en France ? Après les propos de Kanner, la polémique enfle

le
0
Le ministre de la Ville Patrick Kanner.
Le ministre de la Ville Patrick Kanner.

Ses propos ne sont pas passés inaperçus. Le ministre de la Ville Patrick Kanner a estimé dimanche qu'"une centaine de quartiers en France" présentaient "des similitudes potentielles avec Molenbeek", commune bruxelloise à la réputation de fief djihadiste. Le ministre a par ailleurs jugé que les émeutes qui avaient secoué en 2005 les banlieues françaises "ont permis manifestement un développement du salafisme" dans les quartiers populaires, où des "prédateurs" se sont installés.

À gauche, les réactions ne se sont pas fait attendre. Au Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, Julien Dray, conseiller régional PS d'Ile-de-France, a appelé à ne pas céder à des formules faciles qui "stigmatisent". "Depuis 20 ans, a dit le cofondateur de SOS Racisme, il y a une ghettoïsation sociale qui donne lieu (...) à une montée de la délinquance et puis aussi à des noyaux islamistes qui essaient d'instrumentaliser des points sociaux." "Ce sont des points communs" avec Molenbeek, a reconnu Julien Dray, mais "je n'aime pas qu'on stigmatise, car la majorité de la population de ces quartiers en a assez d'être désignée à la vindicte populaire".

"Moi, je ne suis pas pour ce discours"

Le premier secrétaire du PS s'est également désolidarisé des propos du ministre de la Ville, évoquant "des poches", "des immeubles" et "des rues" présentant des "problèmes" similaires à Molenbeek, mais "pas de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant