Des mises en examen après l'occupation de la mosquée de Poitiers

le
12
DEUX MISES EN EXAMEN APRÈS L'OCCUPATION DE LA MOSQUÉE DE POITIERS
DEUX MISES EN EXAMEN APRÈS L'OCCUPATION DE LA MOSQUÉE DE POITIERS

BORDEAUX (Reuters) - Deux des quatre militants d'un mouvement d'extrême droite interpellés après l'occupation du chantier de la mosquée de Poitiers (Vienne) ont été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire lundi, rapporte le parquet de la ville.

Les deux autres militants appréhendés lors de la manifestation de samedi menée par Génération identitaire devaient l'être dans la foulée, a-t-il ajouté.

Les quatre jeunes gens sont présentés comme les animateurs de Génération identitaire. Âgés de 23 à 26 ans, deux sont étudiants, les deux autres sont commerçant et chef d'entreprise.

Ils doivent répondre d'organisation d'une manifestation publique "n'ayant pas fait l'objet d'une déclaration préalable dans les conditions fixées par la loi" et de "provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'une personne ou d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée".

Ont également été retenus les chefs d'accusation de "vol et dégradations de biens commis en réunion et portant sur des tapis de prière appartenant à la mosquée".

Samedi matin, plus de 70 manifestants avaient déployé sur le toit de la mosquée de Poitiers une banderole portant la mention "732, Génération identitaire", en référence à l'année où Charles Martel stoppa l'avancée des troupes musulmanes près de Poitiers.

Ce jeune mouvement proche du Bloc identitaire voulait ainsi protester contre "l'islamisation de la France" et attirer l'attention sur leurs revendications, notamment la mise en place d'un référendum national sur l'immigration et la construction de lieux de culte musulmans en France.

Claude Canellas, édité par Yann Le Guernigou et Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • michevey le lundi 22 oct 2012 à 18:36

    Fantastique ! En France on peut occuper une église sans problème, mais pas une mosquée, même en construction. Le terme "stigmatisation" doit sûrement être d'origine arabe.

  • chatnour le lundi 22 oct 2012 à 18:32

    @LeRaleur : peut-être ; comme celle de l'Ambassade américaine l'autre jour ? Dangereux politiquement pourtant car ça signifierait qu'il n'existe plus de liberté de s'exprimer ? Gros risque pour cette gauche ignoble déjà bien mal en point, en particulier sur ces sujets-là !

  • ladent1 le lundi 22 oct 2012 à 18:24

    Je me souviens sur Amiens, il y a qq semaines, la banlieu "de suédois" a pris la rue blessant 17 policiers à coup d'armes et brulant des ets publics. Aujourd'hui, même si la police connait les responsables, on ne les arrête pas car les lois ne s'appliquent pas à eux. Faut être Français pour être condamner.

  • kurki le lundi 22 oct 2012 à 18:24

    Avec cette histoire de tapis déplacés (et non volés), les juges vont se rouler dans le ridicule ! Ils manquent totalement de jugement !

  • garaffa le lundi 22 oct 2012 à 18:12

    En remplacement des tapis quelques bons politicards de guauche et de droite pourraient faire l"affaire!!!.

  • LeRaleur le lundi 22 oct 2012 à 18:08

    chatnour, cette manif. va sûrement être interdite.

  • manx750 le lundi 22 oct 2012 à 17:48

    Hollande met en examen deux manifestants qui manifestent sur le toit d'un chantier futur édifice religieux, la France politico-parisienne applaudit et demande des sanctions sévères... Poutine met en examen des Pussy Riots qui manifestent dans une église consacrée : C'et un un dangereux fasciste qui attaque la Liberté d'expression. Quelle différence ?

  • chatnour le lundi 22 oct 2012 à 17:28

    Y avait-il beaucoup de résistants à chaque fois que notre beau pays a été envahi ? On peut en douter ; la lâcheté est un mal bien français, ça semble être vraiment dans les gènes et sans même parler des politiques qui sont les pires des lopettes ! Alors, il faudra probablement attendre qu'un jour des courageux comme eux se lèvent et fassent enfin souffler un vent de dignité sur ce pays ! Debout, peuple de lâches !

  • chatnour le lundi 22 oct 2012 à 17:24

    TOUS A LA MANIF LE 10 NOVEMBRE A 14 HEURES A LA CONCORDE !!! http://ripostelaique.com/le-10-novembre-tous-a-paris-contre-le-fascisme-islamiste.html

  • LeRaleur le lundi 22 oct 2012 à 17:15

    Et surtout en criant morts aux juifs.