Des ministres gênés par la grève des fonctionnaires

le
8
Le gouvernement souligne l'étroitesse de la marche de man?uvre et renvoie au programme de Hollande.

Deux fonction­naires sur trois avaient apporté leurs voix à François Hollande en mai 2012, au second tour de la présidentielle. Huit mois après son arrivée à l'Élysée, le président de la République est confronté à la toute première grande journée d'action des fonctionnaires. Les conditions de travail, les suppressions d'emplois dans les secteurs non prioritaires, la baisse du pouvoir d'achat suscitent la grogne des agents du public. Au fil des mois, ils ont déchanté.

Pour les syndicats de fonctionnaires, l'objectif est clairement de mettre la pression sur le pouvoir socialiste avant la réunion du 7 février consacrée aux rémunérations, prévue avec la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu. Pour l'exécutif, il s'agit de tenir, la réduction des déficits publics n'offrant guère de marges de man½uvre. «Il y a forcément une attente qui est for...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le jeudi 31 jan 2013 à 10:46

    SUITE...Cpas beau ca...C même très vilain !...;-)))

  • mlaure13 le jeudi 31 jan 2013 à 10:45

    SUITE 'Ha...la censure) privilèges éhontés...

  • mlaure13 le jeudi 31 jan 2013 à 10:44

    Deux fonction­naires sur trois avaient apporté leurs voix à François Hollande en mai 2012, au second tour de la présidentielle ?...Pour garder leurs privilèges...

  • M931269 le jeudi 31 jan 2013 à 09:49

    C'est un monde paralléle qui ne connait pas l'apreté du privé ! il suffit de réclamer a l'Etat salvateur ......des augmentations de salaires sans se soucier de l'Etat réel de nos finances ! un autre monde , une mentalité au dessus de TOUS !

  • dub22 le jeudi 31 jan 2013 à 09:39

    Vous ne comprenez pas.. Les syndicats de la fonction publique sont persuadés qu'il faut, au nom du progrès social, demander toujours plus même lorsque l'économie du pays est en trés grosse difficulté!!!! C'est démgo surtout quand on sait que les 17 millions de salariés du privé bossent pour assurer en grande partie le financement des ces administrations pléthoriques!!

  • M1531771 le jeudi 31 jan 2013 à 09:18

    Cette grève est indecente !

  • amathie7 le jeudi 31 jan 2013 à 09:12

    Absolument, leur nombre pléthorique est responsable de la faillite de la France. S'ils ne sont pas contents, qu'ils aillent donc dans le privé pour voir si la soupe est meilleure.

  • rodde12 le jeudi 31 jan 2013 à 09:06

    Les conditions de travail? La baisse du pouvoir d'achat? heureusement que le secteur privé, de ses impots, ne connait pas ça! Moi je serai fonctionaire je démissionerai pour créer une entreprise et m'enrichir en bullant.