Des millions de tonnes de maïs perdues au Brésil

le
0

(Commodesk) Les producteurs brésiliens perdent jusqu'à 320 kilos de maïs par hectare récolté, estime une équipe de chercheurs américains et brésiliens. Soit plutôt moins que les 3% de pertes tolérés aux Etats-Unis.

L'équipe des universités de l'Illinois, du Mato Grosso, de Goias et Viçosa a étudié onze fermes de maïs et huit de soja au Brésil. Il en résulte que de 52 à 267 kilos sont perdus pour un hectare de soja (de 1,4 à 5,7% de la récolte), et de 30 à 320 kilos dans le maïs (soit de 0,3 à 3,6% de la moisson). Sur les champs, il suffirait selon eux de ralentir un peu la vitesse de la moissonneuse-batteuse et d'abaisser la tête rotative pour accroitre les volumes engrangés

Les chercheurs établissent aussi un lien entre les routes défoncées, ni pavées ni goudronnées, du sud du Brésil, et les pertes en transport et stockage des céréaliers et producteurs d'oléagineux. L'évaluation étape par étape du processus laisse penser que les camions qui transportent 60% des céréales sont probablement surchargés.

Ils s'interrogent également sur le stockage à l'horizontale des récoltes sur 100 mètres de long et 50 de large, dans des entrepôts mal ventilés. Ils suggèrent l'emploi de sacs-silos comme cela se pratique au Paraguay et en Argentine.

L'étude a été financée par un négociant en céréales américain, ADM. Rapporté à l'échelle du pays, le maïs tombé ou pourri en stock pourrait nourrir des millions de personnes.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant