Des milliers de Yazidis détenus par l'EI en Syrie-Onu

le
0
    BAGDAD, 3 août (Reuters) - Des milliers de Yazidis sont 
prisonniers par l'Etat islamique (EI) qui les utilise comme 
esclaves sexuels ou combattants forcés en Syrie, rapporte l'Onu 
mercredi. 
    Les Nations unies estiment qu'environ 3.200 femmes et jeunes 
filles yazidies sont détenues par l'EI et sont "utilisées comme 
esclaves sexuelles". La majorité des prisonniers ont été emmenés 
de force en Syrie. 
    Des milliers d'hommes ont disparu et de jeunes gens sont 
"endoctrinés, entraînés et utilisés dans les combats", ajoute 
l'Onu. 
    Des enquêteurs indépendants mandatés par l'Onu ont affirmé 
en juin que l'Etat islamique menait un génocide contre les 
Yazidis de Syrie et d'Irak, en cherchant à détruire 
systématiquement cette communauté de 400.000 personnes depuis 
l'attaque, le 3 août 2014, de la ville de Sindjar au Kurdistan 
irakien.   
    Les croyances des Yazidis s'inspirent de plusieurs anciennes 
religions du Moyen-Orient. Les membres de cette communauté sont 
considérés comme des infidèles par les djihadistes sunnites de 
l'EI. 
 
 (Maher Chmaytelli, Laura Martin pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant