Des milliers de manifestants contre le Premier ministre malaisien

le
0

par Trinna Leong KUALA LUMPUR, 30 août (Reuters) - Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées dimanche pour la deuxième journée consécutive à Kuala Lumpur, capitale de la Malaisie, pour réclamer une réforme électorale et surtout le départ du Premier ministre Najib Razak, éclaboussé par un scandale de corruption. Les manifestants, vêtus de jaune, ont commencé samedi à descendre dans les rues du centre-ville pour exprimer leur hostilité au chef du gouvernement, soupçonné d'avoir reçu sur un compte bancaire une somme de plus de 600 millions de dollars. Najib Razak, qui nie toute malversation, a réussi à se maintenir depuis les premières révélations du Wall Street Journal à l'origine du scandale et, selon les bons connaisseurs de la vie politique malaisienne, les manifestations ne devraient pas susciter un large soutien populaire, faute de véritable chef de file. Le refus de la municipalité de Kuala Lumpur de délivrer au mouvement pro-démocratie Bersih une autorisation de défiler avait fait craindre des débordements, comme lors d'un rassemblement en 2012, mais les manifestations se sont déroulées samedi et dimanche dans le calme. Samedi, les protestataires ont reçu le soutien de Mahathir Mohamad, qui fut Premier ministre de 1981 à 2003 et a joué le rôle de parrain politique de Najib Razak avant de devenir son principal détracteur. La prise de position de cette figure respectée de la vie politique du pays offre un coup de pouce aux opposants mais le mouvement actuel pâtit d'un handicap, outre le manque de leader: il est surtout le fait de la minorité chinoise et de communautés indiennes et aucun parti représentant la majorité malaise n'y est associé. (Simon Carraud pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant