Des milliers de déplacés encerclés par l'EI en Irak - Onu

le
0

GENEVE, 5 août (Reuters) - Des dizaines de milliers d'habitants de Sinjar, dans le nord de l'Irak, ayant fui leur ville après sa prise par les djihadistes de l'Etat islamique sont désormais encerclés, ont déclaré lundi les Nations unies. L'Etat islamique a infligé une sévère défaite dimanche aux Kurdes irakiens en s'emparant de trois villes pour atteindre le barrage de Mossoul, le plus grand d'Irak et une source majeure d'électricité pour le pays. Avant cette offensive, le nombre d'habitants du district de Sinjar était estimé à 308.000. Face à la progression des islamistes, nombre d'entre eux ont fui vers les hauteurs du Djebel Sinjar, a déclaré le Bureau de l'Onu pour la coordination des affaires humanitaires (Ocha) dans un communiqué. "On ignore le nombre exact de personnes déplacées dans le Djebel Sinjar, mais on parle de 35 à 50.000 personnes déplacées sur neuf sites, apparemment encerclées par les éléments armés de l'EI (ex-EIIL). Il y a des témoignages, à vérifier, disant que des enfants meurent déjà de soif", a ajouté l'Ocha. Trente mille habitants, des femmes et des enfants pour la plupart, ont pris quant à eux la direction du gouvernorat de Dahuk, au Kurdistan autonome, où d'autres devraient arriver dans les prochains jours. Selon l'Ocha, les insurgés contrôlent les deux routes d'accès au Djebel Sinjar et attaquent les familles qui tentent de rejoindre la zone. L'une des routes mène à la ville de Sinjar, l'autre au poste-frontière syrien de Rabia, où des affrontements ont eu lieu lundi entre l'EI et les combattants kurdes peshmerga. "Il y a un besoin immédiat d'eau, de nourriture, de carburant, d'abris et de services sanitaires", a souligné l'Ocha, qui précise que l'armée irakienne étudie la possibilité de larguer des colis humanitaires sur la zone montagneuse. Le Premier ministre irakien Nouri al Maliki a ordonné pour la première fois lundi à son armée de l'air d'aider ses adversaires kurdes face à l'avancée des combattants de l'EI. ID:nL6N0QA47J (Tom Miles; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant