Des milliers d'étudiants ont manifesté à Londres

le
0
VIDÉOS - Dans plusieurs villes anglaises, ils ont protesté contre la hausse des frais d'inscription universitaires. Ils se sont heurtés parfois violemment à la police, très présente cette fois.

Les organisateurs avaient présenté leur projet de manifestation à Londres comme «un carnaval de résistance» contre le projet d'augmentation des frais d'inscription à l'université. Le «carnaval» s'est rapidement transformé en face-à-face parfois violents avec la police devant les bâtiments des ministères à Whitehall.

Contrairement à la première manifestation du 10 novembre qui avait rassemblé 50.000 étudiants dans les rues de la capitale et s'était terminée par des violentes attaques contre le siège du Parti conservateur, les manifestants étaient cette fois moins nombreux, et ils ont agi de manière dispersée dans l'ensemble du pays. Des milliers d'étudiants ont arrêté les cours et se sont rassemblés dans les grandes villes universitaires comme Bristol, Cambridge, Liverpool et Manchester. Des universités ont été occupées à Birmingham et Plymouth.

À Londres, les manifestants avaient l'intention de porter au siège du Parti libéral-démocrate une lett

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant