Des milliers d'enfants risquent de mourir de famine au Nigeria-Unicef

le
0
    LAGOS, 29 septembre (Reuters) - L'Unicef a averti jeudi que 
75.000 enfants risquaient de mourir de faim dans les 12 mois à 
venir dans le nord-est du Nigeria, en proie à l'insurrection 
islamiste de Boko Haram, s'ils ne recevaient pas une aide 
alimentaire. 
    L'Unicef a d'autre part plus que doublé, de 55 millions à 
115 millions de dollars, le montant de l'aide financière jugée 
nécessaire pour secourir les enfants de la région. 
    Quinze mille personnes ont été tuées et plus de deux 
millions déplacées en sept ans d'insurrection de Boko Haram, qui 
a subi des revers et s'est retranché ces derniers mois dans son 
bastion de la vaste forêt de Sambisa. 
 
 (Alexis Akwagyiram; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant