Des milliards de rente pétrolière dilapidés au Nigeria

le
0

Un rapport commandé par le ministère du Pétrole nigérian, et remis à la présidence, inventorie des pertes financières à de multiples niveaux dans le circuit de vente des produits pétroliers du pays, sur la période 2005-2011.

Un panel de 21 personnalités nigérianes réunies dans une Petroleum Revenue Special Task Force a été chargé d'évaluer les sommes dues à l'Etat au titre des revenus pétroliers du pays, après des protestations cet hiver contre la hausse des prix du carburant pour les particuliers.

Une association indépendante de juristes et d'universitaires nigérians contre la corruption, SERAP, réclame de son côté la publication officielle de cette enquête, dont seuls quelques éléments ont été dévoilés jusqu'ici, et la mise en examen des personnes citées.

L'allocation discrétionnaire des licences d'exploitation gazières ou pétrolières, ainsi que l'intermédiation de courtiers privés, comme Glencore, Vitol, Mercuria et Trafigura, favoriserait la corruption, notent les rapporteurs. 566 millions de dollars d'impayés apparaissent dans les allocations de permis, souligne le texte.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant