Des milliardaires de plus en plus nombreux et de plus en plus riches

le
0

Bill Gates est toujours premier du classement des fortunes mondiales établi par Forbes. Liliane Bettencourt et Bernard Arnault sont respectivement 10e et 13e.

De notre correspondant à Washington

Le magazine américain Forbes recense de plus en plus de milliardaires dans le monde. Son classement très attendu en dénombre 1826, contre 1645 l'année dernière. Leur patrimoine s'élève à un peu plus de 7000 milliards de dollars, contre 6400 milliards en 2014.

Comme c'est le cas depuis des années, il y a peu de changement en tête de cette liste.

Bill Gates, co-fondateur de Microsoft, reste l'homme le plus riche du monde, avec une fortune évaluée à 79,2 milliards de dollars. Il devance encore Carlos Slim Helu, mogul mexicain des télécommunications, riche à hauteur de 77,1 milliards de dollars. Warren Buffett, légendaire investisseur du Nebraska, retrouve sa place de numéro trois. Amancio Ortega, propriétaire du groupe espagnol Zara, termine quatrième, avec 64,5 milliards de dollars de patrimoine. Le redoutable Larry Ellison, fondateur de la société de logiciels Oracle, reste cinquième, assis sur une fortune de 54,3 milliards de dollars.

Le succès de Facebook propulse le fondateur du réseau social, Mark Zuckerberg, en seizième position, avec 33,4 milliards de dollars.

C'est la première fois que le trentenaire se hisse parmi les vingt personnes les plus riches du monde.

Les deux Français de ce palmarès ne changent pas. Liliane Bettencourt, héritière de L'Oreal, avec 40,1 milliards de dollars, grimpe certes d'un cran et se retrouve dixième. Bernard Arnault, patron du géant du luxe LVMH, est treizième avec 37,2 milliards de dollars. Il devance tout juste Michael Bloomberg, ancien maire de New York, fondateur du groupe de presse Bloomberg, et Jeff Bezos, fondateur et patron d'Amazon.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant