Des militants de Boko Haram attaquent Maiduguri

le , mis à jour à 23:47
0

(Actualisé avec détails) MAIDUGURI, Nigeria, 13 mai (Reuters) - Des activistes de la secte islamiste Boko Haram ont lancé mercredi une attaque contre la ville de Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, à partir d'une plantation située à quelques kilomètres d'une caserne, indique une source militaire. Des habitants de la ville, capitale de l'Etat de Borno, ont déclaré que des fusillades nourries avaient eu lieu dans les faubourgs. Les échanges de coups de feu ont débuté vers 18h45 (17h45 GMT), a précisé un habitant, joint au téléphone, qui a dit être bloqué dans les locaux de l'université de Maiduguri. Le calme est revenu vers 21h00 (20h00 GMT). Un membre des services de sécurité a indiqué que plusieurs centaines d'assaillants dont certains étaient des kamikazes avaient été repoussés. L'agglomération, qui compte environ deux millions d'habitants, est le berceau du groupe djihadiste nigérian et a déjà été la cible de telles attaques fin janvier et début février. Plusieurs attentats à la bombe y ont été commis en mars. "Plusieurs jeunes civils qui sont venus pour se battre y ont perdu la vie", a commenté un membre des services de sécurité. "Ils tentaient d'évacuer plusieurs femmes d'une communauté installée près de la caserne de Giwa lorsqu'une bombe portée par une femme kamikaze a explosé", a-t-il ajouté. (Lanre Ola; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant