Des milices tribales entrent dans Moukalla au Yémen

le
0

(Actualisé avec détails, contexte) DUBAÏ, 4 avril (Reuters) - Des milices tribales ont pénétré samedi dans la ville côtière de Moukalla au Yémen afin de la reprendre à des combattants d'Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) qui s'en sont emparés il y a 48 heures, rapportent des habitants. Les miliciens, appartenant à une alliance d'organisations tribales de la province d'Hadramaout, sont entrés dans Moukalla à bord de pickups et ont promis de rétablir la sécurité dans la ville. Les islamistes ont chassé les forces gouvernementales de la localité, pillé des bâtiments, pénétré dans plusieurs banques et libéré 150 détenus de la prison locale dont un important dirigeant d'Aqpa, Khaled Batarfi. Les milices ont déjà pris le contrôle de deux bases militaires désertées par l'armée régulière, plus à l'est le long de la côte, à Chihr et à Riyan. Le retrait des militaires de Moukalla, après une brève résistance, a illustré l'effondrement de l'autorité centrale dans le pays. Ce vide politique et sécuritaire pourrait offrir à Aqpa l'occasion de s'enraciner plus solidement dans les régions enclavées de l'est du pays. (Mohammed Ghobari; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant