Des milices chiites réclament des frappes russes en Irak

le
0

BAGDAD, 5 octobre (Reuters) - La plus puissante milice chiite irakienne soutenue par l'Iran, la brigade Badr, a souhaité lundi que la Russie mène en Irak des frappes aériennes contre l'Etat islamique (EI), comme elle le fait déjà en Syrie. Une autre milice chiite irakienne, Assaïb Ahl al Haq, a salué l'efficacité des raids de l'aviation russe contre les djihadistes en Syrie et a accusé les Etats-Unis de ne pas chercher sérieusement à combattre l'EI. "Nous attendons avec impatience de voir des avions de combat russes bombarder les positions et les centres de commandement de Daech en Irak, ainsi que les axes de communications avec la Syrie", a déclaré à Reuters Mouen al Khadhimi, l'un des chefs de la brigade Badr. "Nous souhaitons vraiment une intervention russe afin de chasser Daech d'Irak"", a-t-il ajouté. Naïm al Ouboudi, porte-parole d'Assaïb Ahl al Haq, a déclaré que les frappes russes avaient déjà obtenu des résultats. "Nous savons bien que les Etats-Unis, depuis un an et demi, ne sont pas sérieux quand ils disent qu'ils veulent détruire Daech", a-t-il dit. "Ils essaient de gérer la crise au lieu d'y mettre fin." Le Premier ministre irakien Haïder al Abadi a déclaré au début du mois qu'il verrait d'un bon oeil des frappes russes contre l'EI en territoire irakien. "Si on nous en fait l'offre, nous l'examinerons et je dirais qu'elle serait la bienvenue", a-t-il dit. ID:nL5N121423 (Ahmed Rasheed et Saif Hameed, Guy Kerivel pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant