Des migrants passent en force la frontière franco-italienne

le
2
    NICE, 5 août (Reuters) - Environ 200 migrants ont passé en 
force la frontière franco-italienne vendredi à Menton 
(Alpes-Maritimes), où des renforts de police ont été dépêchés, 
a-t-on appris auprès de la préfecture des Alpes-Maritime. 
    Après une première tentative vendredi matin, les migrants, 
qui avaient quitté un camp de la Croix rouge à Vintimille 
(Italie), ont réussi à franchir la frontière en fin d'après-midi 
avec l'aide de militants altermondialistes "no borders". 
    Une partie s'est regroupée sur le front de mer et les autres 
se sont dispersés en ville, a précisé la préfecture.  
    La police a mis en place un dispositif avec des renforts 
dépêchés sur place pour tenter de récupérer ces migrants et les 
ramener à la frontière. 
    Dans un message sur son compte Twitter, le président de la 
région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Christian Estrosi, a demandé 
au ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve "une intervention 
immédiate pour renvoyer en Italie" les migrants arrivés "en 
plein état d'urgence." 
 
 (Matthias Galante, édité par Yann Le Guernigou) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bsdm il y a 4 mois

    On va les retrouver à Paris et à calais !!

  • nayara10 il y a 4 mois

    Cela en fait des terroristes nouveaux !!!!....