Des migrants occupent un ferry dans le port de Calais

le
0
    PARIS, 23 janvier (Reuters) - Une cinquantaine de migrants 
ont occupé samedi un ferry dans le port de Calais, où ils sont 
parvenus à pénétrer après une manifestation dans les rues de la 
ville, a-t-on appris auprès de la sous-préfecture de la ville. 
    "Nous avions une manifestation à Calais d'environ 2.000 
personnes, dont 1.200 migrants. En fin de manifestation, environ 
200 personnes ont pénétré sur le port et une cinquantaine sont 
montées sur un bateau", a déclaré à Reuters le sous-préfet de 
Calais, Denis Gaudin. 
    "Quelques grenades lacrymogènes ont été lancées. A cette 
heure, il y a encore quelques personnes à bord, que nous allons 
faire partir", a-t-il ajouté. 
    La manifestation, qui était autorisée, a été organisée à 
l'appel d'un collectif de soutien aux migrants de Calais 
regroupant notamment Europe Ecologie-Les Verts, le Nouveau parti 
anticapitaliste ou encore la Ligue des droits de l'homme. 
    Partie de la "jungle", un bidonville ou se massent plusieurs 
milliers de migrants désireux de gagner l'Angleterre, elle s'est 
dispersée dans le centre de Calais.  
    La maire LR de Calais, Natacha Bouchart, a déploré sur son 
compte Twitter que les manifestants se soient livrés à des 
"débordements sérieux", taguant notamment une statue du général 
de Gaulle. 
    "Plusieurs centaines de migrants, encadrés par des 
manifestants, ont pénétré dans le port en arrachant les 
grilles", a-t-elle indiqué, ajoutant : "Preuve est faite que les 
manifestations organisées par (de) pseudos défenseurs des 
migrants ont essentiellement pour vocation de perturber (la) vie 
éco(nomique)." 
 
 (Matthias Blamont et Yann Le Guernigou, édité par Henri-Pierre 
André) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant