Des migrants attaqués dans le centre de Stockholm

le
0
Une manifestation du mouvement antimigrants "The people's demonstration" qui proteste contre la politique migratoire du gouvernement, à Stockholm, le samedi 30 janvier.
Une manifestation du mouvement antimigrants "The people's demonstration" qui proteste contre la politique migratoire du gouvernement, à Stockholm, le samedi 30 janvier.

Plusieurs dizaines d’hommes masqués s’étaient donné rendez-vous vendredi dans le centre de la ville pour agresser des migrants.

Les attaques contre des migrants n’arrivent pas qu’en Allemagne. Plusieurs dizaines d’hommes masqués, présumés liés au milieu des hooligans et à la nébuleuse néonazie, ont convergé dans la soirée de vendredi 31 janvier soir vers le centre de la capitale suédoise Stockholm pour agresser des migrants.

Entre 50 et 100 personnes s’étaient donné rendez-vous en début de soirée à Sergels Torg, une grande place piétonne de la capitale suédoise où se croisent jeunes, marginaux et migrants.

Informées d’un « projet d’agression de migrants mineurs non accompagnés dans le centre de Stockholm », les autorités avaient déployé d’importants moyens avec la présence au sol d’unités antiémeute et le survol du centre par des hélicoptères.

Tracts non signés appelant à la violence D’après des témoins interrogés par le quotidien Aftonbladet, les agresseurs ont molesté « des personnes d’apparence étrangère » et distribué un tract non signé appelant à infliger aux « enfants des rues nord-africains le châtiment qu’ils méritent ».

Sur plus de 35 000 mineurs non accompagnés ayant déposé une demande d’asile l’an dernier en Suède, les deux tiers sont afghans et au moins 400 seraient marocains. Le 19 janvier, Stockholm et Rabat ont conclu un accord afin de permettre le retour au Maroc de mineurs non accompagnés qui entrent clandestinement en Suède.

Un témoin raconte avoir vu dans le centre « un groupe habillé en noir, masqué (…) qui a commencé à frapper des étrangers (…) et molesté trois personnes ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant