Des mesures contre le harcèlement à l'école

le
0
Des mesures contre le harcèlement à l'école
Des mesures contre le harcèlement à l'école

Un élève sur dix est harcelé à l'école ou au collège. Et 6% d'entre eux le sont de manière très sévère, selon le ministère de l'Education nationale. Pour lutter contre ce phénomène dont souffrent des centaines de milliers d'élèves, Vincent Peillon a lancé ce mardi une campagne nationale, qui s'attaque notamment à la cyberviolence, en plein essor. «Il faut briser la loi du silence, faire en sorte que ceux qui sont victimes mais aussi ceux qui sont témoins aient la possibilité de parler», a déclaré le ministre. Voici une série de ces nouvelles mesures.

Des dessins animés pour sensibiliser les écoliers. Dix dessins animés, «Et si on s'parlait du harcèlement», permettent d'engager la discussion avec les élèves des écoles primaires.

Un plan de formation des encadrants. Dans chaque académie un «référent harcèlement» sera aussi chargé de coordonner les actions de formation et de sensibilisation au niveau de l'académie. Un guide pour lutter contre la cyberviolence est diffusé sur le site education.gouv.fr. Il doit aider les personnels à mieux prévenir, identifier et traiter ce phénomène en essor sur le Net. Cela passe par une plus grande sensibilisation des élèves aux risques liés aux nouvelles technologies et une meilleure formation de l'esprit critique.

Des conseils en ligne. Les victimes de harcèlement, les familles et les témoins peuvent aller glaner des conseils sur ce site du ministère de l'éducation nationale : agircontreleharcelementalecole.gouv.fr. On y trouve des outils pour lutter contre le harcèlement, à disposition des parents, des élèves et des professionnels de l'éducation.

Deux numéros verts : 0808 807 010 et 0800 200 000.

Clips-vidéo de sensibilisation. Le ministère de l'éducation nationale s'est associé à deux personnalités, la chanteuse Chimène Badi et le champion d'Europe d'athlétisme Christophe Lemaitre. Tous deux témoignent de leur expérience ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant