Des médecins libéraux passent aux 35 heures

le
33
Des médecins libéraux passent aux 35 heures
Des médecins libéraux passent aux 35 heures

« Pour tout rendez-vous demandé en dehors des plages 9 heures-17 heures, y compris le samedi matin, un DE (Dépassement pour exigence particulière du patient) peut être appliqué. » Depuis quelques jours, cette affichette fleurit dans les salles d'attente de cabinets médicaux libéraux. Partie de Bretagne, elle commence à apparaître dans les Yvelines, le Bordelais, le Roannais...

Parmi les militants de ce qui s'apparente à un passage aux 35 heures, Ivane Audo, généraliste à Lanester (Morbihan) ne travaillant que sur rendez-vous, fait figure de précurseur. « Depuis les mouvements de grève et de manifestations de l'an dernier, explique-t-elle, on entend dire que les médecins libéraux seraient, en fait, des salariés de la Sécurité sociale. Si c'est le cas, alors passons aux horaires sécu : 9 heures-17 heures. Au-delà, poursuit-elle, on passe en heures supplémentaires. Nous pouvons alors facturer un dépassement pour exigence du patient. » La consultation à 23 € passe alors de 26 à 33 € (sauf CMU et AME), selon la complexité des cas et pour éviter d'être accusés d'entente sur les prix. « Nous sommes tout à fait dans les clous, souligne le Dr Audo : le DE figure dans la convention médicale. Et il est remboursé par les complémentaires. »

Yan-Noël Lavie a rejoint il y a un mois la centaine de médecins du pays de Lorient passés aux « 35 heures ». « Je travaille autant qu'avant, évidemment, sourit-il. Mais c'est une façon un peu moqueuse de contester nos honoraires bloqués. » Comment ses patients ont-ils réagi ? « Ils sont compréhensifs, certains veulent même payer un DE, alors que je les reçois aux heures de bureau. »

Né en août dernier en Bretagne, le mouvement a subitement pris de l'ampleur la semaine passée. « Dans les Yvelines, une réunion est prévue jeudi avec cinquante médecins du secteur de Saint-Quentin, dont certains appliquent déjà le DE », annonce le Dr Annaïg ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • degrowth il y a 11 mois

    Ca fait 30 ans que je vois des médecins pour la même maladie, ils savent prescrire les médocs que je leur demande mais ils ne m'ont jamais expliqué comment la guérir.

  • sibile il y a 11 mois

    15 minutes ? il ne faut pas être bien malade pour qu'une consultation médicale dure 15 minutes ... un plombier c'est 65€ + 35€ = 100€ et toute heure commencée est due

  • lolin il y a 11 mois

    90% des visites durent 15 mn, 3.5 visites à l'heure x par 23€ x 8h= 644€, allez on diminue à cause des 10%, on arrondi à 500€x20 jours= 10 000€, beaucoup de plombiers voudraient gagnés autant

  • frk987 il y a 11 mois

    Je m'adresse aux heureux possesseur d'une bonne santé : effectivement 80% des consultations sont "abusives" au sens médical du terme et ne devraient pas être remboursées, restent 20% des pathologies où le tarif inférieur à celui du plombier est inacceptable. Un rhume dure une semaine sans soins ou 7 jours en allant voir un médecin. Sur ce point on est d'accord. Restent les autres maladies, soignez les vous même via internet....plaisantins !!!!

  • degrowth il y a 11 mois

    Ce qui compte pour un médecin ce sont les qualités humaines qui n'ont rien à voir avec leurs 10 années de formation académiques et pratique. Et avec internet l'accès au savoir académique est ouvert à tous. Heureusement pour certains que les patients ont besoin de leur signature pour se faire rembourser leurs médicaments

  • bilit13 il y a 11 mois

    23 euros pour prescire du doliprane ou autres antibio toute la journée c'est cher payé. Aucune innovation juste reproduire ce qui a été appris puis oublié. Non les médecins ne sont pas plus intelligeants que les plombiers.C'est comme les concession automobile, c'est un métier en voie de disparition, il suffit d'un capteur et hop il y aura une application pour ca...(plus besoin de medecin pour prendre la tension ou le rythme cardiaque).

  • M7097610 il y a 11 mois

    frk987, si vous souhaitez être plombier, vous êtes libres. Perso, les toubibs, depuis qu'un des leurs qui exerce toujours (intouchable...) a voulu me retirer des "accumulations graisseuses" alors que j'avais une infection des ganglions, je les écoute d'une oreille et je vérifie sur internet avant de prendre leur medoc... Les minables sont protégés par le numerus clausus et c'est un véritable scandale.

  • M7097610 il y a 11 mois

    c'est bien la sécu qui les paie directement ou indirectement , non ? Si les clients payaient rééllement de leur poche, les medecins ne seraient plus consultés pour faire la discussion aux personnes agées ou pour une gastro à soigner avec un verre de coca !

  • danette4 il y a 11 mois

    l'affichette est nouvelle mais la pratique n'est pas nouvelle, les medecins ne travaillent pas le w-e et en plus s'octroient souvent le mercredi en repos, la feminisation de la profession fait que trouver un médecin le mercredi est difficile. maintenant c'est sos medecin des medecins compétents!!

  • danette4 il y a 11 mois

    cette année,ils étaient en grève durant les fêtes les medecins? les medecins generaliste ne sont plus que des representants pharmaceutiques. combien medecin fait un pt de suture? il travaillent moins de temps et en font de moins en moins. Sos medecin il n'y a que ca de vrai et qu'on supprime le medecin referent!,