Des médecins connectés mais débordés

le
0
Mails, smartphones ou simple téléphones fixes, tous les moyens sont bons pour rester en contact avec leurs patients, même si les praticiens sont parfois dépassés par l'affluence des appels.

Les professionnels de santé s'ouvrent de plus en plus aux nouvelles technologies. Près de la moitié des généralistes franciliens déclarent ainsi échanger des emails avec leurs patients, selon une étude des Unions régionales des professionnels de santé (URPS) médecins Ile-de-France, présentée jeudi. Parmi les 164 médecins généralistes interrogés par questionnaire, 43% disent le faire «occasionnellement» et 4% «systématiquement». Environ la moitié d'entre eux affirment aussi avoir donné leur numéro de téléphone portable personnel à leurs patients.

Cette hyperconnexion n'est pas sans conséquences. «Avec la crise, les patients appellent de plus en plus pour prendre conseils, demander une ordonnance et ainsi éviter de payer une consultation», constate le Dr José Clavero, secrétaire général adjoint de l'URPS médecins Ile-de-France. Soucieux d'être disponibles, les professionnels de santé passent environ sept heures et huit minutes au téléphone par sem

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant