Des marcheurs de Ferguson reçus par le gouverneur du Missouri

le
0

6 décembre (Reuters) - Une centaine de marcheurs partis de Ferguson le 29 novembre pour réclamer justice après le non-lieu prononcé dans l'affaire Michael Brown, un jeune noir tué en août par un policier blanc dans cette ville du Missouri, ont achevé vendredi leur périple de 190 km devant la résidence du gouverneur de l'Etat, à Jefferson City. La marche a été organisée à l'initiative de la National Association for the Advancement of Colored People (NAACP). Un dirigeant du mouvement de défense des droits civiques a été reçu par le gouverneur Jay Nixon et le ministre de la Justice du Missouri, Chris Koster. "Nous ne sommes pas d'accord sur tout, mais je pense qu'il est possible de s'entendre pour apporter des progrès dans des domaines comme le port de caméras par les agents de la police, la réforme des tribunaux municipaux et une présence accrue des minorités dans les agences de maintien de l'ordre", dit ce dernier dans un communiqué. Les militants de la NAACP, dont l'initiative s'inspire des marches pour les droits civiques des années 60, disent quant à eux avoir eu affaire à des contre-manifestations racistes pendant leur périple. "Pour beaucoup, le combat n'a jamais cessé", a souligné Jamiah Adams, l'un des marcheurs. Le groupe demande notamment la destitution du chef de la police de Ferguson et la démilitarisation des forces de l'ordre. La colère suscitée par la relaxe le 24 novembre de Darren Wilson, le policier responsable de la mort de Michael Brown, et celle d'un autre policier blanc de New York impliqué dans la mort cet été d'Eric Garner, un père de famille noir, ne faiblit pas aux Etats-Unis, où de nouveaux rassemblements étaient prévus vendredi pour la troisième soirée consécutive. ID:nL6N0TP3TH (, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant