Des marchés soumis à des flux négatifs

le , mis à jour le
0
Pratiquement tous les indices boursiers internationaux sont «entrés en Bear Market». (© Fotolia)
Pratiquement tous les indices boursiers internationaux sont «entrés en Bear Market». (© Fotolia)

Le premier mois de l’année 2016 s’achève et il est négatif pour les marchés actions et les «actifs à risque». Le climat boursier est en effet particulièrement anxiogène et exacerbé par des marchés soumis à des flux négatifs … Quelle est la problématique actuelle et quelle analyse porter sur cette situation ?

Un monde en convergence économique… à de faibles niveaux

Il paraît loin le temps des années 2000 durant lesquelles la croissance mondiale était tirée par les pays émergents, sous l’impulsion impressionnante de la Chine notamment qui est passée entre 2001 et 2015 de près de 3,5 à 15% du PIB mondial. Ces dernières années, au contraire, l’écart de croissance entre le monde émergent et les pays développés est au plus bas à près de 2%, 4% contre 2% schématiquement.

Ceci est assez logique d’un certain point de vue : à partir d’un certain niveau de développement et de revenu par habitant (autour de 10.000 dollars), le taux de croissance tend mécaniquement à baisser, et c’est donc « normal » que la Chine soit passée d’un taux de 15% il y a dix ans, à autour de 6/7% actuellement.

Mais cette évolution normale est accentuée actuellement par la baisse des matières premières, et notamment du pétrole, qui provoque un transfert de richesse du monde émergent (beaucoup de pays émergents comptent sur les exportations de matières premières pour équilibrer leurs budgets :

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant