Des marchands de journaux plus connectés pour mieux vendre la presse

le
0
Des marchands de journaux plus connectés pour mieux vendre la presse
Des marchands de journaux plus connectés pour mieux vendre la presse

De nombreux marchands de journaux (kiosques, maisons de la presse, etc.) vont pouvoir proposer des titres en promotion via une application mobile, annonce Zeens, une filiale du distributeur de presse Presstalis.Les éditeurs offrent chaque jour à prix cassés six titres papier auxquels ils veulent donner un coup de pouce ou dont la période de vente touche à sa fin, pour éviter les invendus. A titre d'exemple, l'application proposait jeudi quelques adresses de kiosques où trouver, à moitié prix, des hors-séries de Science & Vie, un magazine féminin ou des mots fléchés.Testé depuis janvier, le système est appliqué déjà par 1.000 marchands de journaux en France et devrait être étendu à 5.000 autres d'ici la fin 2017. Il va aussi être intégré à la borne qui équipera les futurs kiosques rénovés à Paris, dont le premier prototype devrait être installé en février 2017 place de la Nation, selon leur opérateur Médiakiosk."C'est un choc de modernité, avec de nouveaux services pour redonner une envie de kiosque", dit Marc Bollaert, directeur du réseau MédiaKiosk. Le client pourra y entrer, avoir tous les titres de presse à portée de main, retirer des colis ou encore acheter des billets de spectacle.Presstalis, le principal distributeur de presse français, travaille depuis plusieurs mois sur l'application Zeens et d'autres pistes pour "redynamiser le marché de la presse", a indiqué à l'AFP son directeur général Vincent Rey. Le secteur de la presse voit ses ventes baisser depuis plusieurs années, à de rares exceptions près."Le fil conducteur, c'est d'avoir des lieux de vente où l'on a envie d'entrer et de flâner", a expliqué le DG de Presstalis, évoquant des projets pour diversifier les produits vendus chez tous les marchands de presse, au-delà des seuls kiosques parisiens. Ce plan de modernisation, qui va de la rénovation complète à quelques changements de signalétique, sera mis en place ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant