Des manifestants pénètrent de force dans la Zone verte à Bagdad

le
0
    BAGDAD, 20 mai (Reuters) - Des manifestants irakiens ont 
forcé vendredi l'accès à la Zone verte de Bagdad, un quartier 
sous haute sécurité de la capitale irakienne qui regroupe des 
bâtiments du pouvoir et des ambassades. 
    De violents incidents les ont opposés aux forces de 
sécurité, qui ont fait usage de gaz lacrymogènes et tiré des 
balles en caoutchouc pour tenter de les repousser. 
    Des témoins ont parlé de plusieurs dizaines de blessés. 
    C'est la deuxième fois en moins d'un mois que des 
manifestants parmi lesquels des partisans du puissant imam 
chiite Moktada al Sadr parviennent à pénétrer dans la Zone 
verte.   
    Ils dénoncent l'échec du gouvernement à faire approuver des 
réformes contre la corruption et à assurer la sécurité. 
 
 (Kareem Raheem; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant