Des managers de La Redoute reprennent le groupe

le
0
Le site de La Redoute à Wattrelos.
Le site de La Redoute à Wattrelos.

Le groupe Kering a annoncé mercredi le nom du repreneur de La Redoute, sa filiale de vente à distance : il s'agit du tandem formé par Nathalie Balla, actuelle P-DG de La Redoute, et Éric Courteille, secrétaire général de Redcats. Selon le groupe, cette offre, présentée par des "repreneurs compétents et expérimentés, guidés par leur attachement à La Redoute et à Relais Colis", est la mieux à même d'assurer la pérennité de l'entreprise et constitue un projet responsable en terme de "gestion de l'emploi et de respect du territoire". Recapitalisation

Jean-Claude Blanquart (CFDT) attendait pour sa part des "garanties", tant sur le plan social qu'économique, "pour qu'on ne se retrouve pas dans la même situation dans deux ou trois ans". Des garanties que semble donner Kering dans son communiqué où il s'engage à recapitaliser La Redoute et Relais Colis lors de cette cession, afin de le laisser dans "une situation financière saine".

La Redoute emploie 3 300 salariés. Au moins 700 suppressions de poste sont attendues dans le cadre du plan de reprise, avait laissé entendre Kering fin octobre aux syndicats. Kering, ex-PPR, avait pris le contrôle de l'enseigne en 1994. Sa cession s'inscrit dans le cadre du recentrage de Kering vers le luxe et l'habillement sportif, plus rentables et plus porteurs à l'international. Le groupe s'était déjà défait de la Fnac en l'introduisant en Bourse fin juin.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant