Des magasins s'inspirent du Web pour se rénover

le
0
Certaines enseignes intègrent les recettes des e-commerçants pour soutenir leurs ventes.

«Il devient difficile de faire lever les clients de leur canapé pour les faire venir en magasin, sourit Alison Paul, responsable de la distribution américaine chez Deloitte. Avec les e-commerçants, les concurrents sont plus nombreux et les clients moins fidèles. Mais même si la consommation ralentit, les ventes en magasin peuvent progresser.»

Les points de vente ne deviendront jamais superflus s'ils deviennent des «magasins modernes 3.0», selon Alison Paul. «Des progrès peuvent être faits avec des investissements modestes, comme offrir la connexion Wi-Fi aux clients.»

Avec leurs téléphones, les consommateurs sont habitués à comparer les tarifs jusqu'au passage en caisse. Les distributeurs peuvent «éviter la guerre des prix avec les e-commerçants en trouvant les éléments qui font que les clients reviennent», estiment les experts de McKinsey. Le distributeur allemand Kaiser's Tengelmann applique les recettes des médias sociaux (Facebook, Twitter..) dans ses magasins

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant