Des lycéens interrogent les écrivains

le
0
Lundi, à la BNF, 350 élèves débattaient avec les romanciers en lice pour le Goncourt.

Il ne faut pas désespérer de la jeunesse. La preuve, lundi, à la Bibliothèque nationale de France, près de 350 filles et garçons âgés de 16 à 19 ans montraient leur enthousiasme et leur soif de culture. Ils avaient rendez-vous pour une rencontre régionale du Goncourt des lycéens. Le principe est simple: les quatorze auteurs en lice pour ce prix répondent aux questions des jeunes venus d'une dizaine de lycées.

Ils sont arrivés par classes sans trop oser se mélanger: les élèves de première S du lycée Louise-Michel de Champigny-sur-Marne côtoyaient les seconde de Montaigne, à Paris; d'autres venaient de Mantes-la-Jolie, de Meaux ou de Sarcelles, certains préparaient le bac littéraire, d'autres tentaient d'avoir leur diplôme en mécanique automobile. Tous avaient visiblement envie de poser leurs questions studieusement préparées sur un petit cahier à grands carreaux. «Ça me fait bizarre d'être là, devant les écrivains, je n'en ai pas l'habitude», raconte

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant