Des logements sociaux avec vue sur Seine à Paris

le
10

Dans le 13e arrondissement, face au ministère de l’économie, 87 logements sociaux et des commerces remplaceront la tour, aujourd’hui démolie, qui avait accueilli une exposition de street-art en 2014.

Changement de décor dans la rue Bellièvre (îlot Fulton), à deux pas de la Seine et face au ministère de l’économie! Ce lundi la première pierre du nouvel immeuble qui remplaçera l’ancienne Tour Paris 13, qui avait accueilli la plus grande exposition de street-art parisienne en 2014 avant d’être démolie, a été posée par Ian Brossat, adjoint (PC) à la mairie de Paris chargé du logement, Jérôme Coumet, maire (PS) du 13e, Jean-Luc Vidon, directeur général d’ICF Habitat La Sablière et François Terrier, directeur général Bouygues Ile-de-France- Habitat Social comme l’indique Le Parisien .

Imaginé par l’architecte Bernard Buhler, ce nouvel immeuble de 11 étages accueillera 87 logements sociaux et 450 m² de commerces. Construite dans les années 1950, la tour qui a été démolie ne répondait plus aux normes. Des espaces verts prendront également place au coeur de l’édifice. Les futurs habitants de l’immeuble pourront jouir d’une vue imprenable sur la Seine et sur le ministère de l’économie... La fin des travaux est annoncée pour la fin 2016. D’ici à quelques années, ce sont au total 320 nouveaux logements , des commerces et des équipements publics qui seront aménagés dans ce quartier de l’îlot Fulton.

À quelque pas de là, toujours dans le 13e arrondissement - au 56 avenue de France - la tour «Home», avec 50 mètres de hauteur, ce qui en fait le plus haut immeuble de logement construit à Paris intra muros depuis 1974, a accueilli récemment ses premiers habitants. Sur 188 appartements, 96 sont des logements en accession et 92 des logements sociaux.

Le logement social, une grande priorité d’Anne Hidalgo

Depuis le début de l’année 2015, la Ville de Paris a augmenté à 30% la part de logements sociaux, contre 25% auparavant, à créer dans les programmes de plus de 800 m². Au final, la Ville veut financer 7.000 à 7.500 logements sociaux par année au lieu de 4.000 actuellement. «Nous atteindrons le taux des 25% de logements sociaux en 2025» assure Anne Hidalgo, maire de Paris.

La dernière cible d’Anne Hildago pour faire plus de logement social dans la capitale: le ministère de la Défense (boulevard Saint-Germain, 8e) qui va déménager ses locaux à Balard, dans le 15e. Si le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, aimerait vendre ces locaux, estimés à 350 millions d’euros, l’édile de Paris voudrait les récupérer pour un euro symbolique et de les tranformer en logements sociaux. «Nous avons demandé à cet emplacement le droit de construire 50% de logements sociaux», explique Ian Brossat, adjoint à la maire de Paris en charge du logement. L’argumentaire principal de l’équipe de la maire socialiste: le VIIe arrondissement de Rachida Dati ne comprend que 1,3% des logements sociaux de la capitale.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.