Des livres numériques de la rentrée accessibles aux malvoyants

le
0
Photosani/shutterstock.com
Photosani/shutterstock.com

(AFP) - Les éditeurs et le Syndicat national de l'édition (SNE) ont décidé de rendre de nombreux titres de la rentrée littéraire 2013 accessibles dès septembre aux personnes handicapées visuelles à travers une offre proposée au format numérique Daisy.

Ce format repose sur un système de codage qui permet une restitution braille ou sonore des livres. Il permet de se déplacer facilement dans le texte, de choisir la vitesse d'écoute et de placer des marque-pages, précise lundi le SNE dans un communiqué.

A l'initiative des éditeurs, cette opération inédite est soutenue par le Centre national du livre (CNL) et réalisée grâce à l'association BrailleNet, dans le cadre de la plate-forme "Platon" maintenue par la BNF.

Participent déjà à cette démarche Lattès, Gallimard, Flammarion, La Martinière, Seuil, Albin Michel, Actes Sud, Grasset, Calmann-Lévy, Robert Laffont, Plon, Perrin, Fayard, Julliard, Fleuve noir, Editions du masque, Le Cherche Midi, Points, L'Olivier, 10-18, Nil et les Editions des 2 terres. A ce jour, près de 150 fichiers ont déjà été adaptés au format Daisy, un chiffre qui devrait augmenter rapidement, assure le SNE.

"C'est une avancée significative pour les lecteurs aveugles ou malvoyants de lire la plupart des romans et documents de la rentrée, en même temps que le grand public. Auparavant, 5% des titres étaient disponibles, après un long délai d'attente", souligne Alain Lequeux, administrateur de la Confédération française pour la promotion sociale des aveugles et amblyopes et secrétaire général du Groupement des intellectuels aveugles ou amblyopes.

Cette volonté de rendre la culture accessible à tous a notamment été marquée par la signature du traité de Marrakech en juin 2013 visant à faciliter l'accès des malvoyants aux oeuvres publiées, relève le SNE.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant