Des leaders de la contestation arrêtés et de nouveaux civils tués en Syrie

le
0
La répression des autorités syriennes contre le mouvement de contestation ne faiblit pas. Des opérations ont eu lieu dimanche dans plusieurs localités distinctes. A Homs, dix civils ont été tués dans une embuscade

Les autorités syriennes restent déterminées à éteindre violemment la contestation contre le président Bachar el-Assad. Dimanche, l'armée est intervenue tour à tour à Banias (nord-ouest), à Homs (centre) et dans trois autres villes du sud.

Les militaires, qui avaient pris position depuis vendredi avec des chars dans le centre de Homs, à 160 km au nord de Damas, ont pénétré samedi soir et dimanche à l'aube dans plusieurs quartiers tenus par les opposants au régime comme Bab Sebaa et Baba Amr, selon un militant des droits de l'homme. Des tirs de mitrailleuses lourdes ont résonné dans ces deux quartiers, où l'électricité et les communications téléphoniques étaient coupées, a ajouté ce militant. Un enfant de 12 ans a été tué lors de cette intervention, affirment les militants des droits de l'homme.

Dix travailleurs syriens revenant de leur travail au Liban voisin à bord d'un autobus sont également tombés dans une embuscade tendue aux environs de Homs par «une

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant