Des kamikazes ont attaqué la base d'Aïn al Assad en Irak-Pentagone

le
0

(Actualisé avec déclarations, détails) WASHINGTON, 13 février (Reuters) - L'attaque menée vendredi sur la base aérienne d'Aïn al Assad en Irak a été menée par quelque 25 combattants de l'Etat islamique (EI), dont certains ont actionné le détonateur de leur ceinture d'explosifs, a annoncé le Pentagone. La quasi-totalité des attaquants - certains portaient des uniformes irakiens - ont été tués par les forces de sécurité qui gardaient la base, a précisé le contre-amiral John Kirby, chargé des relations avec la presse au Pentagone. Environ 320 Marines participent à l'entraînement et à la formation de la septième division de l'armée irakienne installée dans ce complexe militaire. John Kirby a précisé qu'aucun militaire américain n'avait participé aux combats et que les forces irakiennes ne déploraient aucune victime. (David Alexander; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant