Des journalistes du quotidien Hürriyet interpellés en Turquie

le
0
    ISTANBUL, 30 août (Reuters) - Les autorités turques ont 
interpellé un responsable du journal Hürriyet, ainsi que 
d'autres journalistes accusés de liens avec le putsch manqué du 
15 juillet, a rapporté mardi l'édition en langue anglaise de ce 
quotidien. 
    Dincer Gokce, l'un des rédacteurs en chef de Hürriyet, a été 
interpellé tout comme neuf autres personnes, en vertu de mandats 
d'arrêt lancés par le procureur d'Istanbul à l'encontre de 35 
personnes dans le cadre des enquêtes en cours sur les partisans 
du prédicateur en exil Fethullah Gülen, accusé par le pouvoir 
turc d'être l'instigateur de la tentative de coup d'Etat. 
    Hürriyet, l'un des plus gros tirages de la presse turque, a 
précisé que plusieurs des 35 mandats d'arrêt visaient des 
journalistes, sans préciser combien. Au moins 18 des personnes 
visées se trouvent à l'étranger, ajoute le journal. 
    La Turquie a fermé plus de 130 médias et arrêté plus de 60 
journalistes depuis la proclamation de l'état d'urgence dans le 
pays après l'échec du putsch, selon la Fédération européenne des 
journalistes, basée à Bruxelles. 
    Au total, plus de 40.000 ont été interpellées et la moitié 
d'entre elles placées officiellement en état d'arrestation 
depuis le putsch manqué. Et 80.000 personnes ont été mises à 
pied ou suspendues au sein de l'appareil judiciaire, de la 
police, de la fonction publique et d'autres secteurs de la 
société turque. 
 
 (Asli Kandemir et Humeyra Pamuk; Eric Faye pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant