Des joueurs du Montpellier Handball interpellés

le
0
INTERPELLATION DE PLUSIEURS JOUEURS DU MONTPELLIER HANDBALL
INTERPELLATION DE PLUSIEURS JOUEURS DU MONTPELLIER HANDBALL

PARIS (Reuters) - Plusieurs joueurs du Montpellier Handball dont les frères Karabatic, Luka et Nikola, ont été interpellés dimanche dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de match truqué, a-t-on appris de source policière.

Les interpellations ont eu lieu après un match de Montpellier face au PSG Handball dans la capitale.

Les personnes interpellées à Paris ont été conduites non loin de là, à Nanterre, pour y être interrogées sous le régime de la garde à vue par les enquêteurs de la sous-direction des jeux de la police judiciaire, a-t-on précisé de même source.

Trois autres personnes dans l'entourage du club ont été interpellées à Montpellier, selon une autre source policière.

"Je ne suis pas en mesure d'infirmer ou de confirmer quoi que ce soit car je suis partie civile dans cette affaire judiciaire", a déclaré pour sa part à Reuters Rémi Lévy, président du Montpellier Handball.

"Je ne suis pas en état de dire quoi que ce soit", a-t-il ajouté, visiblement sous le choc.

Rémi Lévy a annoncé mercredi que le club allait se porter partie civile face au "grave préjudice" qu'il subit.

A la suite d'une alerte donnée par la Française des jeux en raison de paris anormalement élevés, une information judiciaire a été ouverte autour de la défaite surprise de Montpellier face à Cesson-Sévigné, club d'Ille-et-Vilaine, en match de division 1 en fin de saison dernière.

Des joueurs de Montpellier, club phare du handball français, et des membres de leur entourage sont soupçonnés d'avoir empoché des gains après avoir parié sur une défaite de Montpellier.

L'affaire a plongé dans l'incompréhension l'entourage du Montpellier Handball, sacré champion de France chaque année depuis 2008, vainqueur de la Ligue des champions en 2003 et qui compte plusieurs membres de l'équipe de France championne olympique à Londres, dont le meneur de jeu Nikola Karabatic, conseillé comme l'un des meilleurs joueurs du monde.

Ces soupçons de match truqué ont également relancé le débat sur les paris sportifs.

La ministre des Sports, Valérie Fourneyron, déclare dans une interview au Journal du dimanche qu'elle souhaite renforcer la législation encadrant ces paris et limiter la publicité dont ils bénéficient.

Nicolas Bertin, avec Olivier Guillemain et Dimitri Moulins à Montpellier, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant