"Des Jeux pour tous" : Paris lance sa candidature aux JO de 2024

le
0
    * Paris veut organiser des Jeux "collectifs" et "durables" 
    * Un budget de six milliards d'euros, près de 40 sites 
 
    PARIS, 17 février (Reuters) - Paris a officiellement déposé 
mercredi sa candidature pour les Jeux olympiques et 
paralympiques d'été de 2024, placée sous le double signe du 
collectif et du développement durable.    
    Ces "Jeux pour tous", selon Tony Estanguet, triple champion 
olympique et co-président de la candidature, seront, si cette 
dernière est retenue en 2017 par le Comité international 
olympique (CIO), organisés à Paris et sa banlieue, notamment en 
Seine-Saint-Denis où sera bâti le village olympique.  
    Pour ces jeux "responsables et durables" dont le coût a été 
évalué à quelque six milliards d'euros (trois milliards pour 
l'organisation, 3,2 milliards pour les infrastructures), près de 
40 sites ont été sélectionnés.  
    La grande majorité des compétitions se dérouleront dans des 
structures déjà existantes : le Stade de France et ses 80.000 
places pour l'athlétisme, les cérémonies d'ouverture et de 
clôture ; le Parc des Princes pour le football ; le Grand Palais 
pour l'escrime ; Roland-Garros pour le tennis, le château de 
Versailles pour l'équitation ; le beach volley au pied de la 
Tour Eiffel ; ou encore le tir à l'arc aux Invalides.  
    La ville de Marseille accueillera les compétitions de voile. 
    Parmi les sites appelés à être construits pour l'occasion 
figure un centre aquatique près du Stade de France et le village 
olympique, qui se veut un exemplaire en matière de ville 
durable. Construit en bord de Seine pour 17.000 personnes le 
temps des Jeux, ce dernier se transformera ensuite en 3.500 
logements pérennes.   
     
    "COURSE DE TRÈS HAUT NIVEAU" 
    Pour ces 33e JO de l'ère moderne, Paris est en concurrence 
avec Los Angeles, Rome et Budapest. La ville retenue sera 
désignée par le Comité international olympique à Lima, au Pérou, 
en septembre 2017.  
    L'année 2024 coïncide avec le centenaire des derniers Jeux 
olympiques organisés à Paris.  
    La capitale française, candidate malheureuse en 2012, pourra 
s'appuyer sur des infrastructures rénovées à l'occasion de 
l'Euro de football, organisé en France l'été prochain. La 
compétition devrait attirer quelque 2,5 millions de supporters 
dans les stades et des milliards de téléspectateurs.  
    Si le budget prévisionnel de 6,2 milliards d'euros pour les 
Jeux de Paris est tenu, on sera loin des 10,7 milliards d'euros 
de Londres 2012 et des 30 milliards de Pékin 2008.  
    Dans un discours à la Philharmonie de Paris, où se déroulait 
la cérémonie de lancement de la candidature (www.PARIS2024.org), 
le Premier ministre, Manuel Valls a défendu l'idée de JO 
"responsables" dans une "France métissée".   
    "Nous voulons offrir au monde la créativité, l'imagination, 
l'innovation, la mobilisation, l'engagement des Français", 
a-t-il déclaré devant des centaines d'enfants, d'athlètes et de 
personnalités impliquées dans le projet.  
    "Nous avons besoin de grands projets pour bâtir, construire, 
 affermir l'identité de nos territoires, à Paris, dans le Grand 
Paris, Ile-de-France ou à Marseille."  
 
 (Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant