Des incendies de forêt font rage autour d'Athènes

le
0

(Actualisés avec détails et réaction d'Alexis Tsipras) ATHENES, 17 juillet (Reuters) - Des incendies, alimentés par des vents violents et les fortes chaleurs en Grèce, ravageaient vendredi les forêts situées autour d'Athènes, d'où l'on pouvait voir des colonnes de fumée s'élever dans le ciel. Plusieurs dizaines d'habitants qui vivent près du lieu où se sont déclarés ces feux de forêt ont dû quitter leur domicile mais, selon les pompiers, on ne compte pas de blessés. Plus de 80 pompiers, 18 camions et trois avions sont déployés pour lutter contre les flammes. Le Premier ministre, Alexis Tsipras, qui a déjà fort à faire compte tenu de la situation politique et économique du pays (voir ID:nL5N0ZT2YR ), a appelé la population d'Athènes à ne pas céder à la panique. "Nous devons tous garder notre calme", a-t-il dit à la presse. Le chef du gouvernement a précisé qu'il avait demandé à l'armée de prêter son concours aux pompiers et qu'il avait en outre sollicité l'aide des pays européens, auxquels il a notamment demandé des avions bombardiers d'eau en renfort. "La situation est difficile", a dit pour sa part Michalis Karagiannis, adjoint au maire de Vyronnas, l'une des communes de la banlieue d'Athènes menacées par les flammes. D'autres incendies se sont déclarés dans des zones rurales sur l'île d'Eubée, non loin de la capitale, et en Laconie, une région située à la pointe sud du Péloponnèse. En Laconie, un homme âgé de 58 ans est mort après avoir inhalé des fumées, selon une source policière. Les feux de forêt ne sont pas rares en Grèce durant les mois d'été. En 2007, une série d'incendies particulièrement virulents avait entraîné la mort de plusieurs dizaines de personnes. (Karolina Tagaris; Simon Carraud pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant