«Des illuminés en pleine errance sociale? »

le
2
Directeur du Centre français de recherche sur le renseignement, Éric Denécé pointe les limites des services de renseignements face à la montée en puissance d'un nouveau profil de terroristes.

LE FIGARO.- L'agresseur de la Défense est un converti. Est-ce un profil émergent?

Éric DENÉCÉ.- Oui, sachant qu'il n'y a plus de profils bien définis. Nous sommes plutôt confrontés à des «milieux cibles» très typiques dans lesquels gravitent plusieurs nuances d'individus. Au côté de pratiquants endurcis, nous assistons à la montée en puissance de terroristes re-islamisés comme Merah et d'une génération spontanée de Français un peu perdus qui épousent l'islam radical.

Des déséquilibrés qui s'inventent une mission divine au nom d'Allah?

Oui, souvent. Parmi nombre de présumés terroristes interpellés ces derniers temps, on trouve de plus en plus un cocktail détonant où se mélangent des fragilités psychia...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le jeudi 30 mai 2013 à 00:37

    C'est normal...on est au Pays des droits de l'homme...Vous savez ce Pays ou tout le monde s'arroge tous les droits...sans aucune réciprocité sur les devoirs de chacun, encouragé par une bande organisée de "politicards mafieux"!...

  • nayara10 le mercredi 29 mai 2013 à 23:38

    Ils n'ont pas ce genre de problème au JAPON....