Des Houthis se retirent d'Aden après des raids saoudiens

le
0

ADEN, Yémen, 2 avril (Reuters) - Les rebelles houthis ont abandonné jeudi matin des positions dans le centre d'Aden après des raids aériens de la coalition emmenée par l'Arabie saoudite, rapportent des habitants de la ville portuaire du Sud, dernier bastion des forces fidèles au président Abd-Rabbou Mansour Hadi. Les membres de la milice chiite et leurs alliés de l'armée yéménite qui avaient pénétré la veille dans le quartier de Khor Maksar, malgré les raids internationaux menés depuis une semaine, s'en sont partiellement retirés, précisent-ils. Le ministre yéménite des Affaires étrangères, Ryad Yassine Abdallah, a invité mercredi la coalition à empêcher les insurgés soutenus par l'Iran et l'ancien président Ali Abdallah Saleh de s'emparer de la totalité de la métropole du Sud. Des combats entre membres d'Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) et forces fidèles au président légitime ont par ailleurs été signalés jeudi à Moukalla, à 500 km à l'est d'Aden. (Mohammad Mukhashaf, Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant