Des hélicoptères tchadiens attaquent Boko Haram au Nigeria

le
0

(Actualisé avec citation, précisions) DIFFA, Niger, 22 mars (Reuters) - Deux hélicoptères de l'armée tchadienne ont bombardé dimanche des positions de Boko Haram dans le village frontière de Djaboullam, au Nigeria, juste à l'est de la ville nigérienne de Diffa, tuant plusieurs dizaines de combattants islamistes, a déclaré un responsable militaire nigérien à Reuters. Plusieurs véhicules remplis de djihadistes ont été détruits dans l'attaque, a-t-il précisé. Des soldats nigériens et tchadiens se sont joints début mars à l'armée nigériane pour mener une offensive contre les militants islamistes de Boko Haram. "Le Niger et le Tchad ont reçu des renseignements selon lesquels un groupe de combattants de Boko Haram s'étaient réunis dans ce village frontalier", a déclaré le responsable. L'officier, qui s'exprimait sous le sceau de l'anonymat, a déclaré que les combattants s'étaient rendus vers Djaboullam après avoir été chassés d'autres localités par l'armée nigériane. Des islamistes se massent également dans d'autres villes frontalières d'où ils ont l'habitude d'effectuer des tirs de mortier vers le Niger, a-t-il ajouté. (Joe Penney, Guy Kerivel et Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant