Des hauts fonctionnaires placés en garde à vue dans les Bouches-du-Rhône

le
0
Vingt personnes, parmi lesquelles le frère du président socialiste du conseil général, ont été arrêtées lundi, dans le cadre d'une enquête sur une fraude présumée aux marchés publics.

Au fil des mois, l'enquête sur les marchés publics des Bouches-du-Rhône se poursuit. Lundi, pas moins de vingt personnes - dont plusieurs hauts fonctionnaires territoriaux - ont été arrêtées et placées en garde à vue dans le cadre de ce dossier. Parmi elles figure Alexandre Guérini, chef d'entreprise et frère du sénateur et président socialiste du conseil général des Bouches-du-Rhône, Jean-Noël Guérini.

Ouverte en avril 2009 après plusieurs lettres de dénonciation, qui évoquaient de nombreuses irrégularités commises dans la passation des marchés publics, l'enquête menée par le juge marseillais Charles Duchaine porte sur des soupçons de trafic d'influence, prises illégales d'intérêts et détournements de fonds publics. Un volet de l'affaire vise notamment la société Queyras Environnement, fondée en 2004 à Aubagne et dirigée par Alexandre Guérini, à laquelle la justice reproche des surfacturations.

En juin dernier, les recherches de la cellule «Déc

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant