Des hausses de CSG et de TVA pour financer la santé

le
0
INFO LE FIGARO - Le think tank du sénateur Gérard Larcher propose de baisser les cotisations sociales. Les retraités ne devraient pas être épargnés par la hausse de la Contribution sociale généralisée.

Pour alléger le coût du travail, le think tank présidé par le sénateur Gérard Larcher, le Cercle innovation santé, propose dans son premier rapport, dont Le Figaro a eu connaissance, de ne plus financer l'Assurance-maladie par les cotisations sociales, mais par une hausse de la contribution sociale généralisée (CSG) et une autre, plus légère, de la TVA. En clair, «il est urgent de décorréler les dépenses de santé des coûts pesant sur la compétitivité économique», est-il préconisé dans le rapport dirigé par l'économiste de la santé Jean de Kervasdoué. Concernant la TVA, une «hausse modérée» aurait l'avantage «de mettre plus fortement à contribution les produits importés sur le territoire national échappant, pour l'heure au financement de la protection so...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant