Des hackers islamistes récidivent en France

le
0
Le site de la mairie de Dieulefit n'est qu'une cible parmi d'autres. La Place Beauvau enquête.

Dieulefit, 3355 âmes, petite ville de la Drôme, peut à nouveau afficher sur sa page d'accueil Internet les mines réjouies des chevaliers de la «confrérie du picodon». Il y a quelques heures encore, on y vantait à la place les mérites du djihad, vidéo à l'appui. Un pirate informatique s'était emparé presque deux jours durant des droits d'administrateur du site pour y déverser un flot de provocations islamistes, au grand dam de la maire, qui a découvert la mauvaise plaisanterie dimanche dernier, en rentrant de l'université d'été du PS à La Rochelle.

Les autorités prennent l'affaire très au sérieux. Une plainte en bonne et due forme a été déposée à la gendarmerie. Car le pirate, qui s'amuse à donner des adresses pour lui envoyer des courriels et invite son public pris en otage à s'abonner à des chaînes de vidéos sur YouTube qui font l'apologie la guerre sainte, a déjà frappé maintes fois. Sous l'appellation de «Group HP-Hack» (Hack pour hacker, pirate

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant